Chiffre d’affaires 1er semestre 2020-2021

11 Fév 2021

Croissance forte à + 25% à taux de change constants

 

  • Chiffre d’affaires du 1er semestre 2020-2021 de 278 M€
  • Forte croissance maintenue à + 25% à taux de change constants,
    + 17% en organique
  • Nette amélioration de la profitabilité sur le semestre avec un ROC normalisé attendu en quasi-doublement

 

Claranova clôture le premier semestre de l’exercice 2020-2021 (juillet – décembre 2020) avec un chiffre d’affaires de 278 M€, en hausse de 25% à taux de change constants. Ce semestre a été marqué par un fort impact des fluctuations de change lié à l’appréciation de l’euro face aux dollars et à la livre britannique auxquels le Groupe est exposé. En intégrant cet impact, la croissance des activités à taux de change réels atteint 19%. À taux de change et périmètre constants, la croissance organique reste également soutenue et ressort à 17% (contre 19% sur le 1er semestre 2019-2020) dans un contexte sanitaire et logistique pourtant complexe, confirmant à nouveau la résilience des activités du Groupe.

 

Évolution du chiffre d’affaires du 1er semestre 2020-2021 par pôle d’activité :

 

Évolution du chiffre d’affaires du 1er semestre 2020-2021 par pôle d’activité

 

L’environnement sanitaire que nous connaissons depuis maintenant un an reste particulièrement porteur pour les entreprises technologiques B2C comme Claranova. L’accroissement du trafic sur Internet et la baisse des coûts d’acquisition client observés depuis le début de la pandémie de la COVID-19 a soutenu la croissance de nos activités. Le dernier trimestre calendaire de l’année 2020, et notamment les fêtes de fin d’année, ont cependant été marqués par un engorgement significatif des chaînes logistiques (UPS, FedEx et autres services postaux nationaux) limitant momentanément notre capacité à livrer nos clients de manière satisfaisante. Afin de limiter ces tensions logistiques et maintenir la qualité de nos services, le Groupe a adopté une stratégie d’investissements marketing prudente. Cette stratégie devrait s’accompagner d’une nette amélioration de la profitabilité opérationnelle du Groupe, attendue en quasi-doublement sur ce semestre et justifiant de manière exceptionnelle une information anticipée à l’occasion de la communication sur le chiffre d’affaires semestriel. Ces données corroborent les ambitions déjà annoncées d’atteinte d’un chiffre d’affaires de 700 M€ et d’une profitabilité opérationnelle supérieure à 10% à l’horizon 2023.

Avec 25% de croissance à taux de change constants et une profitabilité opérationnelle attendue en forte hausse sur ce premier semestre, Claranova montre à nouveau la résilience de son modèle économique et la puissance d’une entreprise numérique qui a su développer en quelques années seulement des offres plébiscitées par des dizaines de millions de clients à travers le monde. Notre potentiel reste encore considérable et soutenu par la digitalisation de l’économie, accélérée par cette pandémie.

Pierre Cesarini, PDG du groupe Claranova

 

PlanetArt : croissance toujours soutenue dans un contexte sanitaire et logistique complexe

 

Les activités d’e-commerce personnalisé du Groupe réalisent un chiffre d’affaires de 234 M€ sur le premier semestre 2020-2021, en hausse de 32% à taux de change constants et de 26% à taux de change réels marquant un nouveau semestre de forte croissance dans un contexte sanitaire et logistique toujours complexe.

L’essor du e-commerce, accéléré par la crise sanitaire et les périodes de confinement répétées, a renforcé les tensions pesant traditionnellement sur les chaînes logistiques durant les fêtes de fin d’année. Face à ces tensions logistiques attendues, le Groupe a engagé une stratégie d’investissements marketing prudente limitant momentanément l’effet positif lié à l’accélération de la consommation en ligne dont profite pleinement PlanetArt depuis le début de la crise sanitaire. Cet arbitrage devrait contribuer à l’amélioration des marges de la division sur le semestre.

À taux de change et périmètre constants (hors acquisitions de Personal Creations et CafePress), PlanetArt maintient néanmoins un niveau de croissance élevé de 23%, contre 22% au même semestre de l’exercice précèdent, soulignant à nouveau la capacité de croissance de ses activités ainsi que leur homogénéité. Le pôle enregistre des croissances à deux chiffres aussi bien en Europe qu’aux États-Unis, sur ses sites web et ses applications mobiles.

Ce semestre confirme par ailleurs la bonne dynamique des activités de cadeaux personnalisés récemment acquises. Les activités Personal Creations intégrées en août 2019 affichent une croissance à deux chiffres à périmètre et taux de change équivalents, portée par la montée en charge de l’offre mobile FreePrints Gifts lancée aux États-Unis en début d’exercice et le lancement de Personal Creations au Royaume-Uni sur le semestre. Le déploiement sur mobile et l’extension géographique entamée sur l’exercice devrait permettre de confirmer la trajectoire de croissance des activités de cadeaux personnalisés sur les prochains trimestres.

 

Avanquest : poursuite du recentrage des activités vers un modèle récurrent à plus forte marge

 

Comme attendu, les activités d’édition de logiciels du Groupe réalisent un chiffre d’affaires de 42 M€ sur le premier semestre 2020-2021, en recul de 4% à taux de change constants et de 9% à taux de change réels.

La bonne dynamique des ventes de logiciels propriétaires par abonnement, et notamment de gestion PDF (Soda PDF) et de retouche photo (InPixio) qui affichent des taux de croissance à deux chiffres sur le semestre, compense le recul programmé des activités non stratégiques d’Avanquest (dont les ventes physiques, les ventes de logiciels non-propriétaires et les ventes par des réseaux de partenaires revendeurs désormais internalisées).

Cette évolution croisée limite la croissance du pôle sur le semestre mais devrait participer à la hausse de la profitabilité d’Avanquest sur la période, d’autant que la part du revenu récurrent à plus forte marge, portée par les renouvellements d’abonnement, continue de croître. La part du chiffre d’affaires récurrent réalisé sur le semestre atteint ainsi 56% contre 46% sur le premier semestre de l’exercice précèdent.

 

myDevices : chiffre d’affaires stable sur le premier semestre

 

Les activités IoT du Groupe affichent un chiffre d’affaires stable de 2 M€, en hausse de 4% à taux de change constants et en baisse de 3% à taux de change réels sur le 1er semestre 2020-2021. Les reports et ralentissements observés depuis le début de la crise sanitaire dans les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration, principaux secteurs d’activité pour le pôle à travers ses solutions de gestion de la température et de boutons d’alerte, limitent sa montée en charge commerciale. La sortie de crise sanitaire attendue courant d’année 2021 devrait permettre de relancer le déploiement de ses solutions IoT. Le pôle pourra s’appuyer sur son réseau de partenaires revendeurs qui continue de s’étendre malgré la crise sanitaire ainsi que sur les récents contrats signés avec de grands groupes tels qu’Engie, Sodexo ou encore Marriott.