Finalisation du rachat des intérêts minoritaires de la division Avanquest

1 Nov 2021
  • 99,9 M€ payés aux minoritaires, dont 1,5 M€ d’ajustement de prix lié au niveau de trésorerie d’Avanquest au cours de la finalisation de l’opération
  • Financement de l’opération :
    • 47,7 M€ en numéraire
    • 28,7 M€ par émission de 4.100.000 d’actions nouvelles (représentant 9,79% du capital pré-transaction) au prix de 7,00€/action dans le cadre d’un apport en nature de titres
    • 23,6 M€ sous forme de titres de créances
  • Opération simplifiant la structure capitalistique du Groupe et permettant de réintégrer 100% du Résultat Net de la division Avanquest
  • Nomination d’Eric Gareau au poste de CEO d’Avanquest

 

Claranova annonce aujourd’hui la finalisation de l’acquisition de la totalité des intérêts minoritaires d’Avanquest, sa division d’édition et de distribution de logiciels, annoncée le 11 août dernier, pour un montant total de 99,9 M€, dont 1,5 M€ de complément de prix lié au niveau de trésorerie d’Avanquest. Sur cette base, la valeur globale des titres de la division s’établit à 155,9 M€.

Je suis particulièrement heureux d’annoncer la finalisation de cette opération. Elle s’inscrit dans notre volonté de simplifier la structure capitalistique du Groupe afin d’offrir au marché une meilleure lisibilité sur l’organisation de notre portefeuille de participations. En détenant l’intégralité du capital social des entités composant le pôle Avanquest, Claranova pourra bénéficier pleinement du travail de repositionnement stratégique engagé depuis deux ans vers l’édition de logiciels SaaS et des nouvelles perspectives qui s’offrent désormais à la division. Cette opération est enfin l’occasion d’officialiser la nomination d’Eric Gareau au poste de CEO d’Avanquest. Après avoir travaillé aux côtés d’Eric depuis maintenant plus de trois ans dans le cadre de la réorganisation et du repositionnement de la division, je ne peux être que confiant pour l’avenir de nos activités d’édition de logiciels et me réjouir de ce nouveau chapitre qui s’ouvre dans l’histoire d’Avanquest, déclare Pierre Cesarini, PDG de Claranova.