Le Covid-19 accélère la croissance du e-commerce - COVID-19 pandemic boosted online sales

Le Covid-19 accélère le e-commerce

La pandémie du Covid-19 a dopé l’e-commerce en 2020 selon les premières estimations de la Cnuced (Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement). Dans un rapport publié au début du mois de mai, l’institution observe un « essor spectaculaire » du commerce en ligne dans un contexte de restrictions des mouvements généralisées à travers le monde.

 

Croissance de l’e-commerce multipliée par 2

Si tous les acteurs du e-commerce n’ont pas profité de la crise sanitaire (services de covoiturage et réservation de voyages notamment), la progression globale du commerce en ligne a été multipliée par deux en 2020 selon l’institution. Celle-ci se fonde sur les statistiques de sept pays (Australie, Canada, Chine, Corée du Sud, Singapour, Royaume-Uni et Etats-Unis), qui représentent à eux-seuls près de deux tiers des ventes en ligne d’entreprise à consommateur (B2C[1]).

 

Les données relatives à ces pays montrent que les ventes au détail en ligne ont progressé de 22,4% l’an dernier, pour atteindre 2.495 milliards de dollars, alors qu’elles avaient augmenté de 15,1% entre 2018-2019.

Entre 2018 et 2019, la part des ventes au détail en ligne a augmenté de 1,7 point de pourcentage, tandis qu’entre 2019 et 2020, elle a augmenté de 3,6 points de pourcentage. Cette progression est plus de deux fois plus rapide, a ajouté Torbjorn Fredriksson l’auteur du rapport, à l’AFP.

 

Evolution des ventes au détail en ligne entre 2018 et 2020

 

Evolution de la part des ventes au détail en ligne entre 2018 et 2020

 

Très forte croissance en valeur et en volume

Les ventes en ligne ont très fortement progressé dans les principaux pays où l’e-commerce est présent, avec un bond des ventes de 46,7% au Royaume-Uni et de 32,4% aux États-Unis, contre 14,6% en Chine. La Cnuced ne dispose pas encore de données mondiales pour 2020, mais des études suggèrent une forte croissance du commerce en ligne d’autres régions, a détaillé M. Fredriksson.

 

Taux de croissance des ventes au détail en ligne par pays entre 2018 et 2020

 

Les entreprises et les consommateurs qui ont pu « passer au numérique » ont contribué à atténuer le ralentissement économique causé par la pandémie, a déclaré Isabelle Durant, Secrétaire générale par intérim de la CNUCED.

 

Le volume brut des marchandises (VGM) des 13 premières sociétés de commerce électronique B2C a quant à lui augmenté de 20,5 % en 2020, soit plus qu’en 2019 (17,9 %).

 

 

[1] B2C : Business-to-Consumer