Résultats annuels 2020-2021

20 Oct 2021

Poursuite de la hausse du chiffre d’affaires et doublement du profit opérationnel

  • Chiffre d’affaires de l’exercice 2020-2021 de 472 M€ en hausse de 21% à taux de change constants et doublement du profit opérationnel, avec un ROC normalisé[1] de 34 M€ (+ 96%)
  • Trésorerie au 30 juin 2021 de 90 M€ en hausse de 9%, intégrant un doublement de la capacité d’autofinancement des activités à 29 M€
  • Retour à la croissance prévu dès le 2ème trimestre de l’exercice 2021-2022 en cours après un fléchissement de -5% anticipé du chiffre d’affaires Groupe pour le 1er trimestre
  • Mise en œuvre de la faculté d’investissement du PDG dans les filiales du Groupe (PlanetArt, Avanquest, myDevices) : monétisation conditionnée à la multiplication par 3 de la valeur de la participation de Claranova d’ici le 30 juin 2026 

 

C’est un nouvel exercice de croissance profitable que nous annonçons aujourd’hui et il est particulièrement satisfaisant de noter que toutes les divisions du Groupe ont contribué à leur façon à faire de cette année fiscale un succès. Avec 21% de croissance à taux de change constants et un ROC normalisé en quasi-doublement, Claranova démontre encore une fois sa capacité d’adaptation et de développement.

Les premières semaines de l’exercice fiscal 2021-2022 sont marquées, au niveau mondial, par un renversement de tendance de la croissance du trafic en ligne post-COVID, amplifié par les changements technologiques d’Apple dans le tracking marketing. Ces deux éléments conjoncturels auront pour la première fois en 5 ans un impact négatif ponctuel sur la croissance de PlanetArt, sans toutefois remettre en question la pertinence de nos offres et de nos modèles économiques sur le long terme. Nous restons confiants dans la capacité de PlanetArt à renouer très prochainement avec sa trajectoire de croissance, déclare Pierre Cesarini, Président-Directeur Général de Claranova.

 

Claranova clôt l’exercice 2020-2021 (juillet 2020 – juin 2021) avec un chiffre d’affaires de 472 M€ et confirme la capacité de croissance de son portefeuille d’activités, avec 21% de hausse du chiffre d’affaires consolidé à taux constants, dont 14% en organique[2]. La croissance du Groupe est restée soutenue au cours de ce dernier exercice dans un contexte sanitaire complexe mais globalement porteur pour les sociétés du secteur technologique.

Cette croissance s’accompagne d’une nette hausse du profit opérationnel, en quasi-doublement sur l’exercice 2020-2021, portée par l’ensemble des divisions du groupe. Le Résultat Opérationnel Courant normalisé (ROC normalisé), principal indicateur de suivi de la performance opérationnelle de Claranova, atteint 34 M€ (+ 96%), pour une marge opérationnelle de 7,2 % contre 4,3 % sur l’exercice précédent.

Comme anticipé dès septembre 2020, cette évolution favorable du ROC normalisé intègre la conversion en subvention d’exploitation des aides octroyées par les autorités américaines au cours de l’exercice 2019-2020 dans le cadre du Paycheck Protection Program (PPP) à certaines des filiales américaines du Groupe pour un montant total de près de 5 M$.

Suite à l’amélioration du profit opérationnel des activités, Claranova confirme le renforcement de son profil financier avec un Résultat Net positif de 14 M€, contre 1 M€ sur l’exercice 2019-2020, premier exercice bénéficiaire pour le Groupe depuis le début de sa période de transformation entamée en 2015.

Enfin, la trésorerie continue de se renforcer et s’établit à fin juin 2021 à 90 M€ (+ 9%). Signe de la bonne santé du portefeuille d’activités de Claranova, cette hausse est essentiellement portée par la capacité d’autofinancement des activités qui passe à 29 M€, contre 14 M€ sur l’exercice précèdent.

 

PlanetArt : Forte croissance maintenue et focus sur l’amélioration de la profitabilité

PlanetArt, la division d’e-commerce personnalisé de Claranova, confirme à nouveau sa capacité de croissance avec un chiffre d’affaires annuel de 380 M€ en hausse de 28% à taux de change constants. Hors effet change et une fois la contribution des acquisitions de CafePress et de Personal Creations retraitée, la croissance organique de PlanetArt enregistre également une hausse de + 18% sur l’exercice.

Cette trajectoire s’accompagne d’une nette amélioration du profit opérationnel : avec un ROC normalisé de 26 M€ contre 14 M€ sur l’exercice précèdent (+ 84%), PlanetArt enregistre une progression de sa marge opérationnelle de 4,5% à 6,8%.

Cette amélioration reflète la volonté du Groupe de privilégier la profitabilité des activités d’e-commerce personnalisé sur l’exercice. Cette orientation s’est notamment traduite par l’amélioration de l’efficacité marketing de l’ensemble de la gamme de produits de PlanetArt, aussi bien pour les activités d’impression de produits photos historiques (Web et Mobile) que pour les activités de cadeaux personnalisés Personal Creations récemment acquises.

 

Avanquest : Réussite de la transition du modèle économique confirmée en termes de profitabilité

L’exercice 2020-2021 marque la finalisation de la transition du modèle économique d’Avanquest vers la vente par abonnement (SaaS[3]). Ces ventes constituent désormais 78% du chiffre d’affaires des trois principaux logiciels développés et distribués par Avanquest (SodaPDF, inPixio, Adaware) contre 70% en 2019-2020 et 50% en 2018-2019. Sur l’ensemble du chiffre d’affaires réalisé sur l’exercice, les ventes de nature récurrente – intégrant les ventes par abonnement – continuent ainsi de progresser et représentent désormais 58% des ventes de la division contre 46% en 2019-2020 et 35% en 2018-2019.

Cette progression témoigne de la bonne dynamique des logiciels propriétaires d’Avanquest, et notamment des segments PDF et Photo, en croissance à deux chiffres sur l’exercice.

Cette performance reste contrebalancée par la baisse des activités historiques de distribution physique durant la crise sanitaire et la transformation de la stratégie d’acquisition client des solutions de Sécurité d’Avanquest. Cette transformation opérée en début d’exercice s’est avérée payante, les produits Sécurité (Adaware) affichant également des taux de croissance à deux chiffres sur le dernier trimestre de l’exercice.

Avanquest réalise ainsi un chiffre d’affaires de 88 M€ sur l’exercice 2020-2021, stable par rapport l’exercice précèdent à taux de change constants (-3% à taux de change réels).

Si la dynamique des logiciels SaaS d’Avanquest ne se reflète pas encore sur la croissance de la division, l’évolution du portefeuille d’activités vers la vente par abonnement à plus forte marge entraîne une amélioration significative de la profitabilité opérationnelle. Cette amélioration est amplifiée par la hausse des ventes issues de renouvellements d’abonnements à investissement marketing quasi-nul : celles-ci représentent désormais 48% du chiffre d’affaires d’abonnements contre 37% sur l’exercice précèdent.

Avanquest enregistre ainsi une progression de + 54% de son ROC normalisé qui s’élève à 11 M€ pour une marge opérationnelle de 12,4% contre respectivement 7 M€ et 7,9% sur l’exercice précèdent.

 

myDevices : renforcement du chiffre d’affaires d’abonnement et du partenariat T-Mobile/Sprint

myDevices, la division IoT du Groupe réalise un chiffre d’affaires de 3,9 M€ sur l’exercice 2020-2021 contre 4,8 M€ en 2019-2020, soit une baisse de 14% à taux constants (-20% à taux réels). Cette baisse reflète le ralentissement des déploiements dans le contexte de la pandémie de COVID-19 ainsi que l’intégration de revenus non récurrents perçus sur l’exercice précèdent dans le cadre de l’accord avec son partenaire commercial Sprint. Une fois l’impact de ces éléments non récurrents retraité, le chiffre d’affaires de myDevices ressort en hausse de 24% à taux de change constants sur l’exercice. Cette progression reflète la progression du chiffre d’affaires réalisé à partir d’abonnements : à fin juin 2021, myDevices enregistre ainsi un ARR (« Annual Recurring Revenue ») de 1,4 M€, en hausse de 78% à taux constants.

Cet exercice marque également l’extension du principal partenariat commercial de myDevices avec l’opérateur de télécommunication américain Sprint, dorénavant étendu à l’opérateur T-Mobile, les deux groupes ayant récemment fusionnés. Avec des forces de vente deux fois plus importantes, T-Mobile offre des perspectives de croissance prometteuses pour la division.

Au cours de cet exercice, myDevices a opté pour une stratégie de dépenses prudentes reflétée par des pertes opérationnelles limitées sur l’exercice. Le ROC normalisé de myDevices s’établit ainsi à -2,7 M€ contre -3,8 M€  sur l’exercice précèdent[4].

 

[1] Le Résultat Opérationnel Courant (ROC) normalisé est un agrégat non strictement comptable utilisé pour mesurer la performance opérationnelle des activités. Il correspond au Résultat Opérationnel Courant avant impact des paiements fondés sur des actions, y compris charges sociales afférentes, des dotations aux amortissements, et de l’impact IFRS 16 sur la comptabilisation des contrats de location. Le détail du calcul du ROC normalisé est détaillé en annexe du présent document.

[2] La croissance organique correspond à la croissance à taux de change et périmètre constant.

[3] Software as a Service ou Logiciel en tant que Service.

[4] Les ROC normalisés des exercices 2019-2020 et 2020-2021 intègrent respectivement 0,6 M$ et 0,5M$ d’aides octroyées par le gouvernement américain dans le cadre du Paycheck Protection Program.